1517 : aux origines de la Réforme. Luther, Calvin, fondateurs des protestantismes européens

Du 20 mai au 17 décembre 2017, au musée Jean Calvin de Noyon se tient une exposition temporaire sur les deux grands réformateurs européens du XVIe siècle : Martin Luther et Jean Calvin

Le musée propose dans cette exposition de revenir sur ces deux figures historiques de la Réforme européennes.
Luther, de plus de vingt ans l’ainé de Calvin n’a jamais rencontré son alter ego français. Néanmoins, une correspondance a existé et Calvin a toujours gardé une réelle déférence pour son prédécesseur.

Dans un deuxième temps, cette présentation met en perspective luthéranisme et calvinisme, leurs principes communs mais aussi leurs différences tant sur le plan théologique que politique.

Le rapport à l’écrit de ces deux courants réformés est ensuite abordé à travers des imprimés de l’époque. Chacun de ses mouvements de pensée a contribué à diffuser l’usage de l’allemand comme du français au détriment du latin.

Enfin, l’exposition aborde les représentations iconographiques et satiriques des personnages et de leurs religions.

Commissaires de l’exposition : Hubert Bost, directeur d’études à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes, Philippe Kaenel, professeur à l’Université de Lausanne et Marie Mourey, professeur à l’Université Sorbonne sont les commissaires de l’exposition. Ils se sont attachés à rendre accessible à tous la pensée de Luther et de la Réforme.

Cette exposition présente des imprimés et gravures issus des collections du musée Jean Calvin, de la bibliothèque de la Société d’histoire du protestantisme français et de la bibliothèque nationale universitaire de Strasbourg.

Un catalogue bilingue français anglais est publié à cette occasion. La société des amis du musée Jean Calvin organise une série de conférences tout au long de cette année 2017