Pau, 21 octobre 2017. Pierre-Jean Souriac, La question des places de sûreté

Le samedi 21 octobre 2017 à 15h, la société des Amis du château de Pau et la Société Henri IV proposent une conférence conjointe :

Henri IV et la force armée des protestants français : la question des places de sûreté
par Pierre-Jean Souriac

Château de Pau, salle de conférences

Cette conférence est ouverte à tous dans la limite des places disponibles. Elle sera suivie d’un pot amical.

Henri IV fut l’un des chefs de guerre du parti huguenot au temps des guerres de Religion et construisit en partie sa réputation sur ses compétences militaires et le soutien que ses fidèles lui apportèrent au cours de ces conflits. Au moment d’établir la paix au terme de 36 ans de guerres civiles, se posa la question des garanties militaires exigées des uns et des autres, tant le dépôt des armes leur semblait précaire. C’est ainsi que s’imposa l’idée d’une paix armée, une paix qui permettrait aux protestants de conserver un potentiel militaire malgré le retour à l’ordre. La place forte fut alors sacralisée dans l’édit de Nantes comme instrument de paix paradoxal, et ce, par le biais de ce qu’on appela par la suite les places de sûreté.
Cette conférence se propose de revenir sur la fonction que jouèrent ces places dans le processus de pacification, tantôt hypothèque militaire sur l’Etat royal, tantôt refuge d’une minorité persécutée.

Maître de conférences en histoire moderne à l’Université Jean Moulin – Lyon 3, Pierre-Jean Souriac est l’auteur d’une thèse sur les formes de la guerre civile dans le Midi toulousain au temps des guerres de Religion. Il travaille sur la question des affrontements religieux aux XVIe et XVIIe siècles, ainsi que sur les institutions municipales et provinciales dans la France d’Ancien Régime.