Pau, 4 novembre 2017 – Le XVIème siècle finissant en quête d’une boussole dans le désarroi

La Société des Amis du château de Pau propose une conférence de Jean-Yves Pouilloux, professeur émérite de Littérature à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour :

Le XVIème siècle finissant en quête d’une boussole dans le désarroi

Le samedi 4 novembre  2017, 15h
Au musée national et domaine du château de Pau, salle de conférences

Le XVIe siècle se clôt.
Après l’enthousiasme de la première Renaissance, confiante dans les capacités humaines à régler la place de l’homme dans le monde et la société, à assurer à chacun un espoir de développement personnel en harmonie avec l’ordre naturel, s’est produite une facture difficile à cautériser : les conflits menés pendant plus de trente ans (1562-1598) au nom des guerres de religion. Ces années ont été bouleversées par un conflit qui a pris comme alibi des questions théologiques (conscience individuelle<autorité ecclésiale, présence réelle ou symbolique du Christ dans le pain consacré au moment de la communion, salut par la foi et les œuvres ou la foi seulement).
Ces oppositions ont alimenté des horreurs, dont la plus connues est bien sûr la saint Barthélemy (24 août 1572) – ce « jour qui n’eut pas lieu ».
Toute la fin du siècle est dominée par cette déchirure, schématiquement trois attitudes : les catholiques ultra (Guise) alliés au trône espagnol, les huguenots rebelles (type d’Aubigné), et les « politiques » (Montaigne) soutiens de la légitimité royale.
La question fondamentale : qu’est-ce que la tolérance ?