Pau, 22 octobre 2016 – Mourir en chevalier à la Renaissance – Une conférence de Nicolas Le Roux

Le samedi 22 octobre 2016 à 15h, la société des Amis du château de Pau et la Société Henri IV proposent une conférence conjointe :

Mourir en chevalier à la Renaissance
par Nicolas Le Roux

Château de Pau, salle de conférences

Cette conférence est ouverte à tous dans la limite des places disponibles. Elle sera suivie d’un pot amical.

Le XVIe siècle constitue ce moment paradoxal d’apogée de l’imaginaire chevaleresque et du déclin de la cavalerie lourde. Victorieuse à Fornoue (1495) et Marignan (1515), la chevalerie française fut décimée à Pavie (1525). Et Henri II, grand amateur de joutes, fut mortellement blessé lors d’un tournoi organisé en 1559. Si les armes à feu ont transformé la pratique et la culture militaires, la mémoire de la chevalerie ne s’est pas éteinte à la fin du « rêve italien ».

Nicolas Le Roux, ancien élève de l’Ecole normale supérieure de Saint Cloud, agrégé d’histoire en 1992, est professeur d’histoire moderne à l’université de Lyon et secrétaire général de l’Association des historiens modernistes des universités françaises. Sa thèse soutenue  sous la direction de Jean-Marie Constant, « Courtisans et favoris : l’entourage du prince et les mécanismes du pouvoir dans la France des guerres de religion » a été publiée en 2001 sous le titre La faveur du roi. Mignons et courtisans au temps des derniers Valois. Il est membre du conseil d’administration de la Société Henri IV.