Métaphores aquatiques et pouvoir royal

Dénes Harai, Le pouvoir au fil de l’eau. Usages politiques des images aquatiques en France (1594-1715), Paris, Les Indes savantes, 2015, 190 p.

Récurrentes dans les discours des hommes et femmes politiques de nos jours, les images aquatiques ont une longue histoire inégalement explorée. Alors que la place de l’eau dans les représentations politiques de l’Antiquité et du Moyen Âge est assez bien connue, elle ne l’est guère en ce qui concerne l’époque moderne. Ce livre entend contribuer à combler cette lacune historiographique en analysant les usages que le pouvoir royal (Henri IV, Louis XIII, Louis XIV), le pouvoir ministériel (Richelieu, Mazarin) et le pouvoir nobiliaire (Fronde) faisaient du milieu aqueux, entre 1594 (sacre d’Henri IV) et 1715 (décès de Louis XIV), pour passer leurs messages politiques.

Les puissants de ce long XVIIe siècle n’inventaient pas cette pratique, mais ils la cultivaient assez fréquemment et très subtilement. Douce ou salée, mesurable ou infinie, calme ou déchaînée, l’eau était un élément naturel extrêmement propice à la mise en scène de la glorification du gouvernement royal de la France aussi bien en temps de prospérité qu’en temps de crise.

Entre l’époque des guerres de religion et celle des Lumières, la France baroque vit la naissance d’une flotte redoutable, l’expansion coloniale, la création des compagnies commerciales maritimes, l’agrandissement des ports et la construction de grands canaux : autant d’entreprises d’un État en voie de renforcement qui légua à la postérité des sources variées et abondantes. Peintures, gravures, médailles, sculptures, poèmes et décors des entrées royales nous invitent ainsi à une plongée au cœur des images aquatiques dessinées autour de la nef de la France, symbole d’une communauté qui est, aujourd’hui, celle de la République, après avoir été, hier, celle de la Royauté.

Membre et administrateur de la Société Henri IV, docteur en histoire de l’Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne, Dénes Harai est chercheur associé à l’Institut d’Histoire Moderne et Contemporaine (UMR 8066, École Normale Supérieure-CNRS-Université Paris 1) et chargé de l’aide au montage des projets de recherche à l’École Pratique des Hautes Études (EPHE). Il est l’auteur de plusieurs livres et articles consacrés à l’histoire politique française et hongroise des XVIe et XVIIe siècles.

TABLE DES MATIERES
PRÉFACE
INTRODUCTION
CHAPITRE 1 : L’ÉCRITURE DE LA BIOGRAPHIE AQUATIQUE D’HENRI IV (1594-1610)
Les deux dauphins du règne d’Henri IV
Une majesté née au milieu des flots
Navigation d’un roi de guerre et de paix
Les chantiers d’un « désirable port »
Le roi-pilote de la France
Une majesté à l’épreuve du naufrage
L’eau « meurtrière »
L’eau tournée en sang et l’eau ensanglantée
L’« Océan des soupirs »

CHAPITRE 2 : LOUIS, « CE BEAU PRINCE DAUPHIN » (1601-1617)
Une naissance et un baptême aquatiques (1601)
Une pédagogie puisée dans l’eau (1609)
La fontaine, lieu et outil de l’apprentissage de la force (1604-1609)
Dauphin à bord : la nef de la régence (1610-1617)

CHAPITRE 3 : RICHELIEU SUR LA MER (1608-1642)
Le radeau des âmes (1608-1624)
D’un navire à l’autre : la métamorphose du pilote (1624-1628)
La concurrence du pilote et du patron (1629-1638)
Les dernières encablures d’un « très digne pilote » (1638-1642)
La digue monumentale, le monument de la digue

CHAPITRE 4 : LOUIS, DAUPHIN DIEUDONNÉ (1638-1648)
Le miracle aquatique
Le triomphe de la Seine
Un Dauphin de paix avec des rêves de croisade

CHAPITRE 5 : LA NEF DE PARIS PENDANT LA FRONDE (1649-1652)
La nef royaliste des frondeurs (1649) 102
Le retour du pilote (1649) et la défection des mariniers (1651-1652)
La nef absolutiste de Mazarin (1651-1652)

CHAPITRE 6 : LOUIS XIV : « LE SOLEIL DANS L’EAU » (1653-1715)
L’hommage de la Seine au cavalier solaire (1653)
Louis, « maître légitime de la Mer » (1664-1668)
Le « fameux » passage du Rhin (1672)
Les canaux de la gloire (1662-1687)
Le grand canal de Versailles
Le canal des Deux Mers
Le Grand Dauphin de la croisade rhétorique (1661-1690)
La Cour des poissons (1701)

CONCLUSION
PLANCHES
SOURCES
BIBLIOGRAPHIE
INDEX