Archives par mot-clé : Giordano Bruno

Université de Warwick 27 mai 2016 – Fate and Fortune in Renaissance Thought

L’université de Warwick organise une journée d’études le 27 mai 2016, intitulée Fate and Fortune in Renaissance Thought.

Télécharger la présentation de la journée d’études ici

Télécharger le programme ici.

Pour plus d’informations :
Centre for the Study of the Renaissance, Room H448b, 4th floor extension,
Humanities Building, University of Warwick, Coventry CV4 7AL.
Tel: (0)24 7652 4587 Email : renaissance@warwick.ac.uk

 

Livres italiens imprimés à Paris à la Renaissance

La Bibliothèque Mazarine présente du 13 avril au 13 juillet 2016 une exposition consacrée aux Livres italiens imprimés à Paris à la Renaissance.

Sous le règne des derniers Valois et de Henri IV, Paris accueillit de nombreux Italiens. Les uns, exilés florentins, seigneurs napolitains ou milanais, y avaient trouvé une nouvelle patrie ; les autres, prélats, diplomates, militaires, banquiers, comédiens venaient y exercer leur mission ou leur activité. Cette présence italienne variée est à l’origine d’une activité éditoriale qui fit de Paris une capitale du livre italien. Imprimeurs et libraires de l’Université et du Palais, parmi lesquels les plus célèbres, publièrent une centaine d’ouvrages en langue italienne, des Rime d’Amomo (1535) aux oraisons funèbres pour la mort de Henri IV (1610), des traités d’architecture de Serlio (1547) à l’étonnant recueil des Diverse machine d’Agostino Ramelli (1588), sans oublier les poèmes de Luigi Alamanni, de Gabriel Symeoni, et d’Angelo Tuccaro, les comédies de Giordano Bruno et de Vincenzo Belando, les travaux de l’érudit Jacopo Corbinelli, les recueils musicaux.

Il s’agit pour l’essentiel d’une production privée, élaborée par des Italiens et quelques italianisants de l’entourage royal, qui illustre la protection que les rois de France, en même temps qu’ils favorisaient la défense et l’illustration de la langue française, accordaient à la langue et aux lettres italiennes. Ces livres, souvent d’une typographie soignée, offraient en retour une contribution originale à la célébration royale, à l’agrément de la vie mondaine, à la constitution des savoirs, à un catholicisme et une spiritualité rénovés. Par leurs auteurs, leurs textes et leurs thèmes, ils se distinguent tant des livres en langue italienne publiés en Italie même que de ceux imprimés à Lyon, Genève ou Londres à la même époque.

La Bibliothèque Mazarine, riche d’un fonds italien exceptionnel, conserve un bel ensemble de ces livres italiens de Paris, réuni et exposé ici pour la première fois.

Télécharger le flyer ici

Commissariat : Jean Balsamo (Université de Reims), avec la collaboration d’Amélie Ferrigno (Bibliothèque Mazarine / EDITEF).

Exposition présentée à l’occasion de la publication l’ouvrage de Jean Balsamo, L’amorevolezza verso le cose Italiche : Le livre italien à Paris au XVIe siècle, Genève, Droz, 2015.

Entrée libre du lundi au vendredi, de 10h à 18h
Bibliothèque Mazarine, 23 quai de Conti, 75006 PARIS