Archives par mot-clé : Henri II

Henri II : Renaissance à Saint-Germain-en Laye

Le musée d’Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye présente du 31 mars au 14 juillet 2019 une exposition consacrée au roi  Henri II.

Henri II. Renaissance à Saint-Germain-en-Laye

Sa prochaine exposition autour du règne d’Henri II complète son offre en matière de collections archéologiques par une plongée dans l’histoire de ses murs et des personnalités qui y ont vécu.

Cinq cents ans se sont presque écoulés depuis la naissance du futur roi Henri II à Saint-Germain-en-Laye le 31 mars 1519. Fils et successeur de François Ier, Henri II est aujourd’hui encore moins connu que son père, que son épouse Catherine de Médicis ou même que certains de ses enfants.

À l’occasion du 500e anniversaire de sa naissance, le Musée d’Archéologie nationale le met donc à l’honneur en lui dédiant pour la première fois une grande exposition. Organisée à l’intérieur du château de Saint-Germain-en-Laye, qui fut la principale résidence d’Henri II, l’exposition présente différents aspects de la vie du souverain dans cette demeure royale, à travers une centaine d’œuvres prêtées par de nombreuses institutions nationales et internationales : ainsi les exceptionnels portraits en pied en grandeur nature d’Henri II et de Catherine de Médicis, conservés au Palazzo Pitti de Florence depuis le XVIe siècle. Portraits peints, dessinés ou émaillés permettent ainsi de découvrir les principaux membres de l’entourage du souverain.

Les espaces de la résidence et les différents aménagements qu’y fit réaliser le monarque sont évoqués par des gravures, des éléments de décor ou encore d’exceptionnelles broderies et pièces de  verrerie.

Représentations du roi en majesté et objets liés à l’exercice du pouvoir retracent enfin les activités liées au gouvernement de la France, tandis que d’importantes armes ayant appartenu au souverain rappellent la préparation de grandes opérations militaires.

Pau, 22 octobre 2016 – Mourir en chevalier à la Renaissance – Une conférence de Nicolas Le Roux

Le samedi 22 octobre 2016 à 15h, la société des Amis du château de Pau et la Société Henri IV proposent une conférence conjointe :

Mourir en chevalier à la Renaissance
par Nicolas Le Roux

Château de Pau, salle de conférences

Cette conférence est ouverte à tous dans la limite des places disponibles. Elle sera suivie d’un pot amical.

Le XVIe siècle constitue ce moment paradoxal d’apogée de l’imaginaire chevaleresque et du déclin de la cavalerie lourde. Victorieuse à Fornoue (1495) et Marignan (1515), la chevalerie française fut décimée à Pavie (1525). Et Henri II, grand amateur de joutes, fut mortellement blessé lors d’un tournoi organisé en 1559. Si les armes à feu ont transformé la pratique et la culture militaires, la mémoire de la chevalerie ne s’est pas éteinte à la fin du « rêve italien ».

Nicolas Le Roux, ancien élève de l’Ecole normale supérieure de Saint Cloud, agrégé d’histoire en 1992, est professeur d’histoire moderne à l’université de Lyon et secrétaire général de l’Association des historiens modernistes des universités françaises. Sa thèse soutenue  sous la direction de Jean-Marie Constant, “Courtisans et favoris : l’entourage du prince et les mécanismes du pouvoir dans la France des guerres de religion” a été publiée en 2001 sous le titre La faveur du roi. Mignons et courtisans au temps des derniers Valois. Il est membre du conseil d’administration de la Société Henri IV.