Archives par mot-clé : Jean-François Dubost

Pau, 21 janvier 2017 : Rendre compte d’un assassinat politique : la mort du Maréchal d’Ancre le 24 avril 1617

La Société des Amis du château de Pau poursuit son cycle de  conférences sur la jeunesse et l’enfance de Louis XIII.

Le samedi 21 décembre 2017, 15h00, en salle de conférences du Musée national du château de Pau, Jean-François DUBOST parlera de :

Rendre compte d’un assassinat politique : la mort du Maréchal d’Ancre le 24 avril 1617 

Jean-François Dubost est professeur d’Histoire moderne à l’université Paris-Est Créteil.
Auteur de Marie de Médicis, la reine dévoilée, paru chez Payot et Rivages en 2009, il a publié plusieurs ouvrages sur la place des étrangers à la cour de France : La France italienne, XVIe-XVIIe siècle (Paris, Aubier, 1997) ;  Les étrangers en France, 16e siècle-1789. Guide des recherches aux Archives nationales (Paris, 1993). Il a assuré la direction scientifique du programme “Les étrangers à la cour de France au temps des Bourbons” (2011-2013), Centre de recherches du château de Versailles.

Pau, 10 décembre 2016 – La naissance d’un roi. L’image du jeune Louis XIII à travers monnaies, jetons et médailles

La Société des Amis du château de Pau poursuit son cycle de  conférences sur la jeunesse et l’enfance de Louis XIII.

Le samedi 10 décembre 2016, 15h00, salle de conférences du Musée national du château de Pau, Xavier Pébay parlera de :

La naissance d’un roi – L’image du jeune Louis XIII à travers les monnaies, médailles et jetons.

En huit tableaux, le conférencier évoquera la destinée du Dauphin devenu roi-enfant après l’assassinat de son père Henri IV, sous la tutelle de sa mère Marie de Médicis jusqu’à sa dramatique émancipation en 1617. Entre l’assassinat de son père en 1610 et sa sanglante prise de pouvoir de 1617, monnaies, médailles et jetons reflètent l’affirmation d’un jeune souverain promis à un règne tumultueux. Les huit étapes du règne de Louis XIII évoquées via le prisme des monnaies, médailles et jetons seront les suivantes :

• Le Dauphin Louis (1601-1610)
• Le sacre de la reine Marie de Médicis (1610)
• L’assassinat d’Henri IV (1610)
• Le sacre de Louis XIII (1610)
• Le deuil (1611-1613)
• La majorité et les États-Généraux (1614)
• Les mariages espagnols (1615)
•L’assassinat de Concini (1616-1617)

Xavier Pébay est inspecteur des finances publiques et numismate. Il a livré pour le bulletin de la la Société Henri IV un important article en quatre parties sur la numismatique de l’année 1610.

La dernière conférence du cycle sur l’enfance et la jeunesse de Louis XIII sera donnée le samedi 21 janvier 2017 par Jean-François Dubost, Professeur à l’Université de Paris-Est Créteil sur L’année 1617, Louis XIII et le matricide politique.

Publication signalée – Henri IV. Arts et pouvoir

Vient de paraître aux Presses universitaires de Rennes et aux Presses universitaires François Rabelais de Tours, sous la direction de Colette Nativel : Henri IV. Arts et pouvoir (360 p.)

Ce bel ouvrage à contributions multiples, richement illustré, est issu du colloque qui s’est tenu à Versailles à l’automne 2010 dans le cadre des commémorations du 4ème centenaire de l’assassinat d’Henri IV.

Après la longue période des troubles des guerres de religion, le renouveau des arts se manifesta de façon particulièrement éclatante sous le règne d’Henri IV, dans tous les domaines : peinture, sculpture, architecture, mais aussi l’art des jardins, les arts de cour, notamment les ballets et les entrées. Ce fut aussi le cas de l’art du livre, encore trop peu étudié aujourd’hui.
Ce livre expose l’ampleur de ce renouveau et en montre les multiples aspects.

Afin de cerner les transformations et les nouvelles configurations artistiques de cette période, les pratiques artistiques sont replacées dans leur contexte historique, politique et culturel. L’ouvrage pose les enjeux épistémologiques entre pouvoir (élaboration et diffusion par l’image de la figure du « bon roi », tolérant et unificateur du royaume) et art (art de cour, art sacré, dans une époque de troubles religieux…). Enfin, dans une volonté d’inscrire la production artistique française dans un cadre plus large, l’ouvrage explore les liens qui unissent la France d’Henri IV et de Marie de Médicis aux grands centres artistiques européens (Florence, Nancy, Anvers).

Télécharger la table des matières ici