Archives par mot-clé : Marie de Médicis

Pau, 20 octobre 2018 – Une conférence de Jean-Marie Constant

Le samedi 20 octobre 2018 à 15h, la Société Henri IV propose une conférence :

La régence de Marie de Médicis
par Jean-Marie Constant

Château de Pau, salle de conférences

Lorsque Henri IV meurt assassiné le 14 mai 1610, Marie de Médicis assure la régence au nom de son fils, Louis XIII, âgé de seulement 8 ans et beaucoup trop jeune pour régner par lui-même.

Professeur émérite à l’Université du Maine et ancien Président de la Société d’Etudes du XVIIe siècle, Jean-Marie Constant retracera cette période riche en évènements qui se clôturera en 1617 par le coup de force de Louis XIII, se libérant ainsi de la tutelle politique de sa mère.

Cette conférence est proposée en partenariat avec la Société des Amis du château de Pau.

Paris, 4 octobre 2017 – 14 janvier 2018. Rubens. Portraits princiers

A Paris, le Musée du Luxembourg accueille l’exposition Rubens. Portraits princiers, jusqu’au mois de janvier.

Cette exposition a deux héros : une reine et un peintre. La première, Marie de Médicis (1573-1642), veuve d’Henri IV et mère de Louis XIII, est un personnage majeur de l’histoire politique et diplomatique du premier tiers du XVIIe siècle. Le second, Pierre Paul Rubens (1577-1640), est le peintre le plus célèbre de son temps. Leur influence se déploie alors sur toute l’Europe.

Marie de Médicis, par ses origines familiales et les alliances de ses enfants, est liée à toutes les dynasties régnantes. Rubens, au cours de ses voyages, plus que n’importe quel peintre de l’époque baroque, opère dans tous les foyers artistiques renommés, mêlant parfois création et diplomatie. Une part méconnue, mais pourtant essentielle, de l’œuvre gigantesque et protéiforme de l’artiste est ici révélée : ses portraits de rois et reines, princes et princesses.

Lui sert d’écrin le Musée du Luxembourg, dans l’enceinte du palais que Marie de Médicis a fait édifier à partir de 1615 et pour lequel elle commanda à Rubens un ensemble de toiles monumentales illustrant sa vie. Cette exposition est aussi un album de famille de Marie de Médicis. Des portraits peints par les rivaux de Rubens, des mêmes modèles, à des dates similaires, dévoilent l’originalité du maître dans ce domaine aussi codifié que prestigieux.

Télécharger le guide de visite ici.

Commissariat : Dominique Jacquot, conservateur en chef du musée des Beaux-Arts de Strasbourg, avec la collaboration d’Alexis Merle du Bourg, historien de l’art, conseiller scientifique auprès du commissaire

Scénographie : Véronique Dolfus

HORAIRES
du lundi au dimanche de 10h30 à 19h
nocturne tous les vendredis jusqu’à 22h
nocturnes supplémentaires jusqu’à 22h les lundis du 13 novembre au 18 décembre 2017

(pas de jour de fermeture hebdomadaire)
Fermeture le 25 décembre
Ouverture les 24 et 31 décembre  de 10h30 à 18h

Pau, 21 janvier 2017 : Rendre compte d’un assassinat politique : la mort du Maréchal d’Ancre le 24 avril 1617

La Société des Amis du château de Pau poursuit son cycle de  conférences sur la jeunesse et l’enfance de Louis XIII.

Le samedi 21 décembre 2017, 15h00, en salle de conférences du Musée national du château de Pau, Jean-François DUBOST parlera de :

Rendre compte d’un assassinat politique : la mort du Maréchal d’Ancre le 24 avril 1617 

Jean-François Dubost est professeur d’Histoire moderne à l’université Paris-Est Créteil.
Auteur de Marie de Médicis, la reine dévoilée, paru chez Payot et Rivages en 2009, il a publié plusieurs ouvrages sur la place des étrangers à la cour de France : La France italienne, XVIe-XVIIe siècle (Paris, Aubier, 1997) ;  Les étrangers en France, 16e siècle-1789. Guide des recherches aux Archives nationales (Paris, 1993). Il a assuré la direction scientifique du programme “Les étrangers à la cour de France au temps des Bourbons” (2011-2013), Centre de recherches du château de Versailles.

Pau, 10 décembre 2016 – La naissance d’un roi. L’image du jeune Louis XIII à travers monnaies, jetons et médailles

La Société des Amis du château de Pau poursuit son cycle de  conférences sur la jeunesse et l’enfance de Louis XIII.

Le samedi 10 décembre 2016, 15h00, salle de conférences du Musée national du château de Pau, Xavier Pébay parlera de :

La naissance d’un roi – L’image du jeune Louis XIII à travers les monnaies, médailles et jetons.

En huit tableaux, le conférencier évoquera la destinée du Dauphin devenu roi-enfant après l’assassinat de son père Henri IV, sous la tutelle de sa mère Marie de Médicis jusqu’à sa dramatique émancipation en 1617. Entre l’assassinat de son père en 1610 et sa sanglante prise de pouvoir de 1617, monnaies, médailles et jetons reflètent l’affirmation d’un jeune souverain promis à un règne tumultueux. Les huit étapes du règne de Louis XIII évoquées via le prisme des monnaies, médailles et jetons seront les suivantes :

• Le Dauphin Louis (1601-1610)
• Le sacre de la reine Marie de Médicis (1610)
• L’assassinat d’Henri IV (1610)
• Le sacre de Louis XIII (1610)
• Le deuil (1611-1613)
• La majorité et les États-Généraux (1614)
• Les mariages espagnols (1615)
•L’assassinat de Concini (1616-1617)

Xavier Pébay est inspecteur des finances publiques et numismate. Il a livré pour le bulletin de la la Société Henri IV un important article en quatre parties sur la numismatique de l’année 1610.

La dernière conférence du cycle sur l’enfance et la jeunesse de Louis XIII sera donnée le samedi 21 janvier 2017 par Jean-François Dubost, Professeur à l’Université de Paris-Est Créteil sur L’année 1617, Louis XIII et le matricide politique.

“Traits portraits” – Iconographie d’Henri IV

Henri IV s’affiche sur PIRENEAS, portail de la Bibliothèque Numérique des Ressources Pyrénéennes (BNRP) qui regroupe des documents patrimoniaux essentiellement iconographiques relatifs à l’histoire de Pau et du Béarn, au pyrénéisme et plus largement aux Pyrénées du XVIIIe siècle à nos jours.

Traits portraits. Comment l’iconographie véhicule la légende au cours des siècles. C’est sous ce titre qu’une exposition virtuelle y est présentée sur l’image de ce roi, à travers les riches fonds de la médiathèque intercommunale de Pau-Pyrénées.
Cette institution conserve en effet un important ensemble iconographique concernant Henri IV.  Au cours de l’année 2010, au plus fort des commémorations de la mort du roi, des portraits historiques d’Henri IV, des représentations de scènes et événements de la période de son règne ainsi que des portraits de personnages historiques ayant un lien avec le Béarn – firent leur entrée dans ses collections, grâce à l’acquisition du fonds Caula.

Adolphe Caula (Paris 1909 – Pau 2001), médecin légiste, était passionné par tout ce qui concernait le Béarn et les Pyrénées. Il fut fondateur et président de “Lou cèu de Pau” puis secrétaire perpétuel de l’Académie de Béarn. Particulièrement attiré par ce qui touchait à l’iconographie, Adolphe Caula compléta les collections d’estampes de Vastin Lespy dont il avait acheté la bibliothèque, composant des ensembles thématiques tout à fait exceptionnels dont un “Dossier Henri IV” riche de plus de 200 pièces.
C’est une partie de cette collection qui est présentée dans cette exposition virtuelle. La particularité et l’originalité du fonds Caula vient du fil conducteur choisi par l’érudit : rester au plus près des grandes dates de l’histoire, montrer l’époque d’Henri IV, rechercher les gravures relatant le règne du roi ou le représentant.

Essentiellement composée d’estampes du XIXe siècle légendées et commentées par Danièle Thomas, auteur de Iconographie d’Henri IV dans les ouvrages imprimés de 1589 à 1914, l’exposition se décline autour de trois axes :

  • Les Portraits d’Henri IV
    Henri III de Navarre
    Henri IV de France, le roi
    Les personnages-clés
  • Scènes de la vie d’Henri IV
    Sous les derniers Valois
    Le temps du règne
    L’Assassinat
  • Popularité et légende
    Le Vert-Galant
    Le père de famille
    Entre réalité et mythe

Pour voir l’exposition, cliquer sur le lien : http://henri-iv.pireneas.fr/